Aller au contenu

Trouver le lieu de bivouac idéal en voyage à vélo

Temps de lecture : 4 minutes

Vous voulez essayer de dormir en bivouac pendant votre voyage à vélo ? Découvrez toutes nos astuces de cyclotouristes pour trouver le spot de bivouac parfait !

Bivouac ou camping sauvage en voyage à vélo ?

La différence est subtile entre bivouac et camping sauvage en France. Le bivouac est employé pour décrire le fait de passer une (et une seule) nuit dans la nature, entre la tombée de la nuit et le lever du soleil. Le camping sauvage, lui, correspond à plusieurs nuits sur un campement en dehors d’un camping. Le bivouac est légalement autorisé (contrairement au camping sauvage) dans la plupart des parcs nationaux français, principalement pour les randonneurs. Le camping sauvage et le bivouac sont tolérés en France si vous êtes dans des zones rurales.

Cependant la réglementation est très stricte, même pour le bivouac. En effet, beaucoup de lieu publics restent interdit tels que les sites classés, les bords de mer, les routes et chemins ou encore si vous campez près de monuments historiques. Dans tous les cas, l’idée est bien évidemment la même : on ne dérange personne, surtout pas la faune et la flore, et on repart en laissant le lieu aussi intact que quand on est arrivé (voire plus propre s’il y a des déchets quand vous arrivez ! 😀 )

Les hébergements en voyage à vélo

Comment trouver un bivouac parfait en voyage à vélo ?

Commencer à chercher tôt son bivouac

Probablement notre conseil le plus important : ne commencez pas à chercher un endroit de bivouac quand la nuit commence à tomber ou quand vous êtes déjà épuisé par votre journée à pédaler. Faites le bien plus tôt ! En effet, chercher un bivouac demande de l’énergie tant mentale que physique : il faut souvent faire des allers-retours pour trouver un super spot de bivouac, s’aventurer hors des sentiers battus… Ce qui demande de la motivation et de la bonne humeur :D. Et puis quand il commence à faire plus sombre du stress se rajoute avec la peur de ne rien trouver avant la nuit, ce qui peut créer des situations inconfortables.

Utiliser la vue satellite du GPS pour trouver un lieu caché

La vue satellite de votre GPS vélo est vraiment idéale pour explorer aux alentours et chercher des failles dans la végétation, des zones moins habitées, de grands espaces vierges. Nous avons vraiment souvent déniché des pépites comme ça ! On vous conseille d’utiliser Google Maps pour la vue satellite.

Utiliser la vue « Satellite » du GPS pour trouver un spot de bivouac

Eviter certaines zones de bivouac en voyage à vélo

Il existe quelques zones à éviter sous peine de vous mettre en danger en y campant :

  • Les bord de rivières (surtout si le temps est pluvieux / incertain) : une crue arrive vite et on ne connait pas jusqu’à quelle hauteur peut monter la rivière !
  • Les plateaux dégagés en haut de montagnes : le temps change vite en montagne et personne n’a envie de se retrouver sous un orage sur un plateau en montagne. Vous feriez une cible parfaite pour les éclairs !
  • Les zones cultivées comme les vergers, vignes, champs etc : ce sont des propriétés privées. Vous risquez donc de vous faire déloger par la police en pleine nuit si vous y campez sans demander l’accord du propriétaire.

Les meilleures sacoches pour le voyage à vélo

Prévoir beaucoup d’eau

Nous vous conseillons de prévoir large votre quantité d’eau car en bivouac. En effet, on en utilise beaucoup beaucoup beaucoup : se faire un brin de toilette, cuire ses pâtes, faire la vaisselle, boire… Il faudra aussi penser que vous n’aurez probablement pas accès à de l’eau potable les 10 premiers km le matin, le temps de trouver un cimetière, une habitation ou une fontaine. Prudence donc !

Bien exposer sa tente pour le soleil du matin

Nous essayons de toujours placer notre tente de façon à l’avoir exposée au soleil le matin : cela nous permet de l’avoir bien sèche tous les matins rapidement. En effet, il est important de ranger votre tente de cyclotourisme sèche pour éviter qu’elle ne moisisse. Si vous vous retrouvez à l’ombre il va donc vous falloir déplacer la toile de tente au soleil pour la faire sécher ou l’étendre sur vos vélos :D. Autrement, vous pouvez également la faire sécher pendant la pause déjeuner.

Repérer une zone plate en utilisant le relief sur votre GPS

Si vous êtes dans une zone avec du dénivelé (comme la Croatie, Bosnie ou la Corse!), il est souvent difficile de trouver des zones plates où il est possible d’installer son bivouac. Nous vous conseillons donc d’utiliser le relief de votre GPS pour repérer les zones susceptibles de faire de bons lieux de bivouac. On vous recommande chaudement d’utiliser l’application GPS Mapy.cz qui est top pour ça (et à aussi plein autres avantages :D).

Utiliser la vue « Relief » de son application GPS pour trouver un bivouac

Demander aux habitants

Qui de mieux que les locaux pour vous renseigner sur les lieux secrets où planter votre tente pour un bivouac de rêve en voyage à vélo ? 😀 Il ne faut jamais hésiter à demander des conseils aux habitants, quelle que soit la situation. Ils seront (presque) toujours prêts à vous aider, promis !

Choisir sa selle pour le voyage à vélo

1 commentaires

  1. Bonjour,
    Parmi les zones à éviter, je rajouterais la proximité d’étendues d’eau stagnante car les moustiques y pullulent. Attention aussi aux vacarmes de grenouilles (et oui, elles sont bavardes!)
    Pour l’orientation je dirais que vous avez raison sur le papier. Mais en réalité, si comme moi, vous partez de bonne heure le matin, votre tente n’aura jamais le temps de sécher de la rosée de la nuit. Donc la question de l’orientation de la tente est assez mineure. En revanche l’idéal est d’être exposé à un petit vent qui lui sèche votre tente à n’importe quelle heure ou éventuellement sous les arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.