5 erreurs de cyclotouristes que nous ne referons pas

5 erreurs de cyclotouristes que nous ne referons pas

Puisqu’on a nous aussi été de parfaits débutants un jour, on vous livre nos 5 pires erreurs de cyclotouristes néophytes ! Erreurs qu’on ne refera pas de sitôt, on a retenu la leçon 😀 On espère que vous éviterez ces pièges aussi grâce à cet article !

Prévoir trop de km à vélo sur la journée

Probablement une des erreurs les plus courantes quand on débute le voyage à vélo ! On a toujours tendance à vouloir tout voir et vite quand on démarre, on a pas encore vraiment intégré cette notion de slow travel. Donc on fonce, on enchaine les km à vélo sans prendre assez de repos, sans dire oui aux rencontres et aux détours.

Avec l’expérience, on ajuste sa distance parcourue par jour à vélo pour trouver un bon équilibre et laisser la place à l’imprévu tout en avançant quand même ! De notre côté, autour de 70-80 km par jour est un distance qui nous correspond. Certains voyageurs trouveront leur compte avec 100+ km par jour, d’autres avec 50km. Ce n’est pas une course, ça doit être un plaisir ! 😀

Prendre du matériel “au cas où

Pierre on peut prendre ma canne à pêche ?

On en aura transporté des choses dont on ne s’est servi qu’une seule fois voir pas servi du tout : canne à pêche, yukulele, hamacs..(rires). On vous recommande donc chaudement de vérifier à deux fois votre matériel de cyclotourisme. Vous économiserez ainsi du poids et vous retrouverez plus facilement les choses dont vous avez besoin !

Ne pas regarder le dénivelé d’un itinéraire vélo

Olalala, le dénivelé !

Nous avions beau être sportifs tous les deux, les premiers jours ont été difficiles à tenir lors de notre premier voyage à vélo. On s’est lancé tête baissée sur les routes de campagnes de France, sans avoir regardé un minimum le dénivelé à venir sur notre itinéraire vélo. Vous vous doutez de la suite : on a passé de loooongs moments à pousser les vélos chargés !

On vous conseille donc ne pas vous fier à votre expérience en vélo de route sans bagage et de planifier votre itinéraire vélo un minimum le soir pour le lendemain 😀 En effet, faut vraiment garder en tête qu’avec un vélo chargé il est nettement plus dur de franchir les côtes.

Manger n’importe quoi, n’importe quand

Qu’on se le dise : l’alimentation est hyper importante quand on voyage à vélo ! En effet, on brule énormément de calories en pédalant toute la journée, il faut donc faire attention à compenser ces pertes. Penser donc à manger et à vous hydrater régulièrement : quand on a faim ou soif, il est déjà trop tard !

Nous vous conseillons également d’essayer de manger équilibré, même si on est d’accord c’est pas toujours évident en voyage à vélo selon les régions qu’on traverse. Mais, heureusement pour nous, il existe quelques recettes idéale en voyage à vélo pour s’alimenter facilement !

Tout planifier de A à Z

Tout bien planifier peut rassurer au début mais il est par définition impossible de prévoir l’imprévu ! Et en voyage à vélo il y a souvent des imprévus : rencontres, détours, soucis mécaniques. En ne prévoyant que les grandes lignes de votre voyage avant le départ vous serez beaucoup plus libres et flexibles. De plus, vous aurez de moins grandes attentes et ne pourrez donc qu’être agréablement surpris !

Et vous alors, quelles sont vos plus grosses erreurs de cyclotouristes débutants ? 😀



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.