Aller au contenu

Les meilleurs GPS vélo pour le voyage

    Temps de lecture : 4 minutes

    De nombreuses applications GPS pour smartphone existent pour suivre votre itinéraire en voyage à vélo. Cependant les GPS consomment beaucoup de batterie sur les téléphones. Donc si vous êtes en autonomie sans possibilité de recharger votre téléphone régulièrement, il vaut mieux y avoir recours le minimum possible. 

    Vous pouvez toutefois charger vos téléphones assez facilement, on vous invite à lire notre article sur le sujet 🙂

    Pourquoi utiliser un GPS vélo en voyage ?

    Une fois que vous avez bien préparé l’itinéraire de votre voyage à vélo, vous allez devoir suivre votre trajet, ce qui peut s’avérer compliqué parfois.

    Se repérer sur un itinéraire balisé

    Si vous suivez une route balisée, pas besoin de GPS vélo… à priori. Hélas, même sur les meilleurs itinéraires, certains balisages manquent. Vous aurez donc besoin de demander à des habitants, de regarder des cartes ou d’utiliser votre GPS pour combler les vides.

    Suivre le GPS sur des chemins non balisés

    Si vous préférez voyager en suivant des petites routes de campagnes non balisées ou des chemins de forêt, le GPS va devenir votre meilleur allié ! D’autant plus que les GPS vélo sur téléphone se sont vraiment améliorés et démocratisés ces dernières années.

    Planifier sa journée en regardant l’itinéraire prévisionnel

    Le GPS nous permet également d’anticiper environ combien de kilomètres à vélo par jour nous allons faire. De plus, le GPS nous permet d’avoir une idée des villes et villages que l’on va traverser. Notamment pour pouvoir suivre des panneaux s’il y en a en connaissant à l’avance les étapes !

    GPS vélo ou application GPS sur smartphone ?

    Avec les avancées extraordinaires des applications GPS vélo sur smartphone, nous vous préconisons vraiment d’utiliser celles-ci. En effet, un vrai GPS vélo est coûteux et oblige à recharger un appareil supplémentaire sur la route.

    De plus, avec les cartes hors ligne sur de nombreuses applications GPS, les batteries de téléphone tiennent mieux désormais. Et puis l’avantage des applications est la force de la communauté : sur Komoot par exemple vous pouvez retrouver les points d’intérêts fournis par d’autres cyclotouristes.

    Notre comparatif des applications GPS vélo

    Nous avons testé plusieurs applications GPS au cours de nos voyages à vélo. Toutes ne se valent pas : utilisation de la batterie, prix, cartes hors ligne, précision.. Nous avons donc rédigé un retour d’expérience pour s’y retrouver dans les GPS pour le voyage à vélo.

    Komoot : notre GPS vélo coup de coeur

    Komoot s’est fait une belle place dans le milieu des GPS vélo pour le voyage. Et pour cause : une interface super simple à utiliser, le choix du type de chemin (VTT, vélo de route, gravel..), le dénivelé, les points d’intérêts fournis par d’autres cyclotouristes (avec photos)… Un vrai plaisir à utiliser !

    Honnêtement, c’est l’application la plus fiable que nous avons pu utiliser, même si elle nécessite quelques ajustements de route parfois. Ce qui nous parait inévitable !

    Nous sommes également de grands fans de la fonctionnalité qui montre les itinéraires à découvrir autour de chez nous !

    L’application est en freemium : gratuite pour ses options de base mais vite limitée. Nous avons pris la carte du monde en hors ligne pour notre part (en promo, 20 euros à vie au lieu de 30) pour économiser notre batterie de téléphone en voyage à vélo.

    OsmAnd : un bon GPS vélo

    OsmAnd est un GPS vélo top pour trouver des petites routes sans trop de circulation, nous l’avons trouvé plus efficace que maps.me! L’interface peut être compliquée à prendre en main au début mais se révèle bien pensée une fois habitué.

    Les itinéraires sont plutôt faciles à suivre, peu d’erreurs de navigation ou de routes farfelues, un vrai bon point !

    OsmAnd est payant pour l’utiliser pleinement, à l’instar de Komoot.

    Géovélo : un GPS vélo gourmand en batterie

    Géovélo est une application qui permet de toujours suivre des itinéraires vélo sécurisés, loin des voitures.  Elle est facile d’utilisation, et permet de choisir sa route en fonction de son envie : aller vite, itinéraire très sécurisé ou juste milieu. Un bon point également pour le dénivelé qui est indiqué 🙂

    En revanche, le grand défaut de GéoVelo en voyage à vélo est que l’application est assez gourmande en batterie. De plus, certains itinéraires sont très sinueux pour éviter certaines routes et rallongent vraiment les temps de parcours.

    Pour finir, nous avons également remarqué qu’il est vraiment optimiste avec les temps d’arrivée, ce qui peut être décourageant !

    Google Maps : le GPS vélo bien en ville seulement

    Google maps est vraiment très très bien en ville en GPS vélo. On choisit un restaurant, un bar, et zou en route !

    En voyage, il permet également de trouver hotels, campings, etc. C’est top pour estimer le temps restant !

    Toutefois, Google Map est à éviter en voyage à vélo d’après notre expérience : chemins impraticables en vélo de randonnée, traversée de champs, parfois même des chemins qui n’existent plus !

    Maps.me : un GPS vélo qui a pris du retard

    Maps.me est une bonne application GPS gratuite pour voyager à vélo. Son grand atout, c’est son mode hors ligne qui permet de télécharger les cartes en avance et donc de ne pas être trop énergivore.

    Cependant, le guidage peut parfois faire de drôles de chemins très sinueux.

    Maps.me est également assez lent à recalculer un itinéraire et fait partie des applications GPS les plus gourmandes en batterie.

    En bref

    Pour résumé, nous conseillons vraiment Komoot, Osmand et GeoVelo, qui nous ont convaincus. Le mieux reste de les tester et de voir lequel vous correspond le plus niveau interface et fonctionnalités !

    Et vous, quel est votre GPS vélo préféré en voyage ?

    3 commentaires

    1. Bonjour,
      L’appli « Windy Maps » à installer sur un smartphone est également très intéressante et gratuite de surcroît !
      Navigation précise avec deux modes de création d’itinéraires soit type VTT/MTB ou vélo de route.
      La météo sur le parcours peut également être intégrée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.