Aller au contenu

La Dolce Via en 3 jours : découvrir l’Ardèche à vélo

Temps de lecture : 5 minutes

Vous voulez découvrir la Dolce Via à vélo ? J’ai eu la chance de découvrir ce superbe itinéraire vélo en 3 jours avec ma maman 😀 Suivez le guide !

La Dolce Via, c’est quoi ?

La Dolce Via est l’un des nombreux itinéraires vélo en France de 90 km, au coeur des paysages vallonnés et des magnifiques espaces naturels d‘Ardèche. C’est une belle opportunité de découvrir l’Ardèche à vélo en tout sécurité, loin des voitures et au milieu d’espaces sauvages incroyables !

Itinéraire de la Dolce Via

L’itinéraire de la Dolce Via vous offre deux options :

  • De La Voulte à St-Agrève
  • De La Voulte à Lamastre

Il est bien sûr possible de combiner les deux en faisant un aller-retour entre le Cheylard et St-Agrève par exemple. Nous avons choisi de faire de Lamastre à la Voulte de notre côté 🙂

Infos pratiques sur la Dolce Via

  • Distance ? 90 km
  • Où ? Ardèche
  • Difficulté ? Facile / En famille / Débutants

En savoir plus

Dans quel sens faire la Dolce Via ?

Nous avons choisi de parcourir la Dolce Via dans le sens inverse de celui présenté sur le site officiel. Cela nous a permis d’avoir principalement de la descente, idéal pour faire découvrir le voyage à vélo en douceur à ma maman 😀 Si vous aimez le défi, je vous conseille de suivre le sens classique de la Dolce Via : de La Voulte sur Rhône à Lamastre.

Rejoindre la Dolce Via en train avec son vélo

Pour rejoindre les différents points de départ et d’arrivée de la Dolce Via en train, ce n’est pas si évident ! Pour vous faciliter la tâche voici les gares SNCF TER et la marche à suivre :

Rejoindre St-Agrève en train

Hélas St-Agrève est de loin le point le moins évident à rejoindre en train car aucune gare n’est proche. Il faudra donc y aller en voiture / s’y faire déposer. Une option est également de se faire déposer à la gare d’Oumey à Raucoules et de prendre le train ancien ardéchois le Velay Express et descendre à St Agreve.

Rejoindre Lamastre en train

Il faut tout d’abord prendre le TER pour la gare SNCF de Tain. Ensuite vous devrez pédaler 5 km jusqu’à la gare du train de l’Ardèche pour prendre le Mastrou, un magnifique train historique ardéchois. Le trajet serpente à flanc de falaise dans les Gorges de l’Ardèche, c’est une vraie belle expérience honnêtement !

On vous conseille de réserver votre place vélo + billet en avance car il y a UN seul aller-retour par jour et il est souvent complet ! De plus il ne circule pas tout les jours. On vous conseille donc de bien vérifier les horaires et jours de départ du Matrou car c’est le seul moyen de rejoindre en train Lamastre, sinon il faut pédaler 😀

Rejoindre la Voulte sur Rhône en train

Il faut prendre le TER pour Livron puis pédaler 5 km pour rejoindre le point de départ de la Dolce Via à la Voulte. C’est également à la Voulte que l’itinéraire croise la Via Rhôna.

Prendre le train avec son vélo

Jour 1 : La Dolce Via de Lamastre à Le Cheylard

  • Distance : 19,5 km
  • Dénivelé : 260 m
  • Difficulté : Moyenne

Cette première étape démarre par une loooooongue montée en pente douce de 11,5 km sur un revêtement très agréable en terre, avant de redescendre tranquillement vers Le Cheylard sur 8 km. Nous profitons des points de vue sur les collines ardéchoises verdoyantes, avec les Monts d’Ardèche, notamment le Mont Gerbier de Jonc et le Mont Mézenc.

On est également émerveillés par les travaux réalises dans cette région difficile d’accès : tunnels, ponts et viaducs rythment en effet le paysage vallonné. Une sacré expérience que la traversée du tunnel des Nonières, le plus long de La Dolce Via avec ses 320 mètres ! Nous passons la nuit au Cheylard, un camping familial très sympa : on recommande !

Jour 2 : La Dolce Via du Cheylard à Ollières-sur-Eyrieux

  • Distance : 28 km
  • Dénivelé : 50 m
  • Difficulté : Facile

Cette deuxième étape de la Dolce Via est la plus longue mais se fait tout en douceur, un faux-plat descendant nous facilite bien la tâche. Le cadre change petit à petit et laisse place aux gorges de l’Eyrieux, où la Dolce Via se pare d’une végétation dense. La vallée s’ouvre devant nos yeux qui pétillent devant cette nature brute. En bonus, nous avons un soleil radieux qui rend les couleurs incroyables !

La ViaRhona de Vienne à Port-st-Louis

Nous nous arrêtons finalement à Eyrieux Camping et profitons de la piscine pour détendre nos jambes. Au menu de ce soir : une pizza XXL du camping 😀

Jour 3 : La Dolce Via de Ollières-sur-Eyrieux à La Voulte-sur-Rhône

  • Distance : 19,5 km
  • Dénivelé : 30 m
  • Difficulté : Très facile

Dernier jour sur ce joli itinéraire vélo, et pas des moindres : il va nous falloir ajouter 5 km de vélo pour rejoindre la gare la plus proche de l’arrivée (Gare de Livron). Le paysage change à nouveau et nous passons de nombreuses arches avant de rejoindre la fin du parcours tranquillement par une jolie voie en terre au milieu de la forêt !

On recommande vraiment cet itinéraire vélo à tout ceux qui veulent découvrir le voyage à vélo sur un itinéraire assez facile et sécurisé en Ardèche. Il peut également être couplé avec la ViaRhôna, qu’il rejoint au niveau de la Voulte-sur-Rhône. Nous avons eu la chance de le faire en semaine mais le weekend l’itinéraire doit être probablement plus fréquenté !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.