La Bosnie à vélo : récit de voyage et itinéraire

La Bosnie à vélo : récit de voyage et itinéraire

Nous avons eu la chance de voyager à vélo en Bosnie pendant 14 jours du nord au sud, un véritable coup de coeur ! Découvrez notre itinéraire, retour d’expérience et récit de voyage 😀

5 raisons de voyager à vélo en Bosnie ?

  1. C’est l’un des rares endroits en Europe aussi sauvage
  2. Les habitants sont vraiment hospitaliers
  3. Le coût de la vie est très faible
  4. Le tourisme est encore très peu développé
  5. On y mange bien et pas cher !

La Bosnie à vélo en bref

  • Monnaie : Mark convertible (2 Mark = 1 euro)
  • Coût de la vie : Faible
  • Densité : Plutôt faible
  • Capitale : Sarajevo
  • Climat : Continental, chaud en été et froid en hiver
  • Difficulté : Difficile, le pays est très montagneux 😀
  • Langues parlées : Bosnien, qui est quasi similaire au Croate et au Serbe. Assez peu de personnes parlent anglais en dehors des grandes villes. Notre technique, c’était Google Traduction, ou de demander aux gens, plus emprunts à avoir appris l’anglais à l’école.
  • Circulation : Les automobilistes sont dans l’ensemble vraiment respectueux des cyclistes ! En effet, beaucoup de tchèques pratiquent le vélo, les voitures ont donc l’habitude de croiser des cyclistes. A savoir, ils ont tendance à klaxonner pour avertir qu’ils doublent.
  • Astuce : Etant en dehors des pays couverts par la plupart des réseaux téléphonique, le surcoût peut être (très) élevé. Croyez nous, on en a vite fait les frais involontairement. Pour avoir internet, nous nous postions à des stations service (avec bonus toilettes !) ou dans les bibliothèques afin de bénéficier du WIFI.

Attention : La Bosnie est le pays le plus miné d’Europe, encore actuellement. Très grande prudence donc si vous cherchez des bivouacs à l’écart. Pour notre part, nous avons préféré demander aux habitants !

Quand visiter la Bosnie ?

La Bosnie-Herzégovine possède plusieurs climats selon ses régions :

  • dans le Sud du pays (vers Mostar) et sur la côte Adriatique, le climat est méditerranéen, avec des températures douces en hiver et très chaudes en été
  • le Nord et le centre du pays sont plutôt montagneux avec un climat Est continental et de la neige de novembre à mars. Les étés en revanche, sont chauds, et orageux dans les terres.
Source : partir.com

Notre itinéraire vélo en Bosnie

Il faut savoir que la Bosnie ne possède quasi aucune infrastructure cyclable. Cependant, la plupart des axes secondaires sont de supers terrains de jeu en voyage à vélo : peu ou pas de traffic, du dénivelé, la nature omniprésente. Si vous utilisez mapy.cz (un super GPS vélo qu’on vous recommande !), les routes blanches et jaunes sont top. Mais attention, les routes blanches sont souvent des routes de terre, prudence donc si vous préférez le goudron 😀

Voici les villes sur notre itinéraire vélo en Bosnie :

  • Slabonski Brod
  • Kulina
  • Doboj
  • Maglaj
  • Zenika
  • Kakanj
  • Sarajevo
  • Tusila
  • Ladaneka
  • Jesero
  • Mostar
  • Capljina

De Slavonski Brod à Sarajevo

Distance : 290 km
Dénivelé : 2100 m
Difficulté : Moyen
Jours de vélo : 5

Nous passons la frontière bosniaque Nord à Slavonski Brod sans encombre. Nous craignions la grosse route « jaune » à l’entrée du pays, mais elle s’est avérée en réalité parfaitement praticable à vélo sans danger. Cependant en suivant cette nationale le trafic se densifie peu à peu avec de nombreux camions. Ce n’est pas vraiment dangereux mais très désagréable. On choisi donc de rejoindre Sarajevo par des petites routes de terre à travers la campagne et ses les maisons en ruine. On se régale dans cette partie Nord très vallonnée de la Bosnie :

Le défi physique est déjà réel cependant, les routes de terre, chiens errants et le fort dénivelé mettent nos corps et mental à rude épreuve ! Nous suivons les voies jaune et orange de mapy.cz tant bien que mal jusqu’à Doboj, Maglaj, puis Zenika. On se fait quand même deux-trois frayeurs en passant par des tunnels interdits aux vélos mais qui ne nous laissent pas d’autres options. On vous conseille de mettre le pied à terre et de marcher sur les micro trottoirs avec vos lumières allumées Sensations fortes garanties héhé.

Si c’était à refaire nous opterions peut être pour l’itinéraire Est pour rejoindre Doboj à vélo depuis la frontière Nord Croate. En passant par Odzak plutôt que par Derventa, la route paraît longer la rivière et être un peu plus sûre, même si un peu plus longue en km. Pas de certitude cependant, c’est une supposition !

Depuis Zenika c’est le grand luxe jusqu’a Sarajevo : une voie jaune/orange (R445) longe quasiment l’autoroute tout le long, quasi totalement déserte de voitures. Nous la suivons en passant par Kakanj, Visoko puis jusqu’a Sarajevo, que nous vous conseillons de visiter au moins un jour. Pour les amateurs de nourriture, il y a probablement les meilleurs Bureks du pays à Sarajevo pour des prix dérisoires 😀

De Sarajevo à Mostar à vélo

Distance : 150km
Dénivelé : 2800 m
Difficulté : Très difficile
Jours de vélo : 4

Pour rejoindre Mostar depuis Sarajevo il existe de nombreuses possibilités, plus ou moins dangereuses en terme de trafic. On a lu un peu partout qu’il était inconscient de suivre la E73 à vélo tant le trafic automobile est dense et rapide. Nous avons eu la chance de tomber sur un itinéraire proposé par un local qui fait partie d’une association créant des itinéraires vélos longues distances : le rêve !

On va pas vous mentir, la portion de Sarajevo à Mostar a été les 150 km les plus difficiles du voyage physiquement. En effet, nous avions des journées de vélo à plus de 1000m de D+ sur quelques dizaines de km tous les jours. Mais holalala qu’est ce qu’on en a pris plein les yeux, un vrai coup de coeur.

La sortie Sud de Sarajevo en direction de Krupac est très très physique à vélo, entre la pente très abrupte et la circulation dense. L’itinéraire que nous avons suivi prend la R442-A pour sortir de Sarajevo, puis la R960 bien plus tranquille jusqu’a Sabici. C’est à partir de là que ça a commencé à grimper, grimper, grimper… 😀 La vallée et les montagnes sont majestueuses, les couleurs d’automne commencent à se dessiner, nous ne croisons quasiment aucune voiture…Un rêve éveillé ! Après une grosse journée à monter, nous passons la nuit au Planinarski dom Vrela. C’est un refuge de montagne dans un endroit reculé avec une atmosphère extraordinaire. Nous y laisserons notre tente deux nuits de plus tellement le lieu nous ressource et les personnes qui tiennent ce gîte sont formidables.

Ensuite, nous reprenons la route qui est toujours en bon état et asphalté jusqu’au lac Boracko Jezero. Une fois le lac passé, nous avons de nouveau une belle portion de montée en terre, mais qu’est ce que les paysages en valent la chandelle ! Le tout début de la route en terre est très (très) abrupte mais la route devient ensuite beaucoup moins raide et se monte doucement mais sûrement avec des points de vue exceptionnels sur la vallée et le lac en contrebas. Cependant, il n’y a quasiment aucun endroit pour s’arrêter dormir pendant presque 50 km de montées. Heureusement, en haut, une magnifique étendue d’herbe parfaite pour dormir sereinement. Nous nous y arrêtons pour un superbe bivouac.

La descente finale jusqu’a Potoci est un régal : très peu de circulation, des lacets à n’en plus finir, une route goudronnée en bon état. Le rêve ! Nous traversons le pont à Potoci pour arriver à Mostar par une petite route plutôt que par la route principale coté Est du fleuve (la fameuse E73 que l’on veut éviter à tout prix).

Une visite de Mostar s’impose, quelques heures suffisent pour prendre l’atmosphère de la ville et découvrir le pont emblématique 😀

De Mostar à Ploce à vélo (Croatie)

Distance : 80km
Dénivelé : 200 m
Difficulté : Facile
Jours de vélo : 1

De Mostar à la Croatie nous suivons le Ciro Cycling Trail. C’est une piste cyclable inaugurée en 2017 qui relie Mostar à Dubrovnik en longeant un ancienne voie ferrée austro-hongroise fermée dans les années 70. L’itinéraire vélo est plutôt bien balisé, plat et permet de découvrir la paisible campagne bosniaque.

Nous quittons le Ciro Cycling trail à Melkovic pour rejoindre directement la côte Croate à Ploce. L’itinéraire poursuit son chemin jusqu’a Dubrovnik, n’hésitez pas si vous avez le temps de le faire en entier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.