La transmission du vélo de voyage

La transmission du vélo de voyage

Vous hésitez sur le système de transmission à choisir pour votre vélo de voyage ? Combien de vitesses et plateaux avoir ? Quels braquets et développements privilégier avec un vélo de randonnée chargé ?

Les braquets du vélo de voyage

Le plus important lorsque l’on voyage à vélo avec un vélo chargé c’est de pouvoir grimper facilement les côtes en moulinant. Le nombre de vitesses et de plateaux de votre vélo compte, mais ce qui est vraiment important ce sont les braquets disponibles sur votre transmission de vélo de voyage !

Vous pouvez avoir 3 plateaux et 10 vitesses mais avoir du mal en montée car vos braquets sont limites pour voyager chargé. A contrario vous pouvez gravir des côtes avec un monoplateau de 11 vitesses mais un braquet adapté 😀

Découvrons ensemble tout ça, on va faire de vous des pros !

Nombre de dents de vos plateaux et pignons

Chaque plateau et chacun de vos pignons ont tous un nombre de dents différents. En effet, ils ont un diamètre plus ou moins grands et donc peuvent contenir plus ou moins de dents. Votre chaine passe par ces dents, et votre dérailleur permet à votre chaine de passer d’un plateau/pignon à un autre : le dérailleur avant fait varier les plateaux et le dérailleur arrière fait varier les pignons.

Par exemple, 22-32-44 (dents par plateau) et 11-32 (dents pour les pignons).

Calculer et comprendre le braquet

Le braquet correspond tout simplement à la division entre votre nombre de dents de plateau et le nombre de dents de votre pignon :

Braquet = nb de dents du plateau / nb de dents du pignon

Vous changez donc votre braquet à chaque fois que vous changez de vitesse ou plateaux !

Pour rouler vite sur du plat : grand braquet

Plus on a un grand plateau à l’avant (avec beaucoup de dents) et un petit pignon à l’arrière (donc avec peu de dents), plus on peut aller vite sur du plat. On va donc favoriser un grand braquet pour éviter de devoir mouliner comme un dingue sur le plat.

Pour grimper les côtes avec votre vélo de voyage : petit braquet

Pour grimper des côtes avec un vélo chargé il va par contre falloir mouliner, il faut donc un plateau le plus petit possible et un pignon le plus gros possible. Les transmissions jouent donc, comme votre selle de vélo de voyage, sur votre confort !

Exemple de transmission efficace de vélo de voyage

Nous allons reprendre un exemple de transmission habituelle sur un vélo de voyage : 22-32-44 pour les plateaux et 13-32 pour vos pignons.

Pour comprendre ce fameux braquet par l’exemple :

  • Braquet maximum pour rouler vite sans mouliner :
    44 / 11 (plus grand plateau / plus petit pignon) = 4
  • Braquet minium pour gravir des montagnes en moulinant :
    22 / 32 (plus petit plateau / plus grand pignon) =  0,69

En bref : Plus votre braquet est faible plus vous allez pouvoir mouliner (parfait dans les côtes), plus votre braquet est élevé plus vous allez développer de force et rouler vite sans mouliner.

Développement du vélo de voyage

Le développement, qui est exprimé en mètre par tour, est la distance que parcourt votre vélo en un tour complet du pédalier. Il varie en fonction de la taille de votre roue (28″, 26″…) et est facile à calculer :

Développement (m/tr) = Diamètre de votre roue x π x Braquet

Plus votre braquet est élevé plus vous allez faire de mètre par tour de pédale donc !

Cadence de pédalage à vélo

Il est très simple de calculer sa cadence de pédalage, elle correspond à la vitesse de votre vélo divisée par votre développement (et donc la distance que vous parcourez par tour, pour rappel). En modifiant le braquet, vous allez faire varier votre cadence de pédalage, c’est à dire le nombre de tours complets que fait la pédale par minute :

Cadence (tr/min) = Vitesse du vélo / Développement

La cadence de pédalage est importante :

  • avec un développement trop petit on monte si lentement qu’il faut pédaler beaucoup plus vite en risquant de se fatiguer inutilement.
  • avec un développement trop grand on doit vraiment forcer sur les pédales et on s’épuise.

Cette cadence indique donc le nombre de tour par minute que vous devez faire pour maintenir votre vitesse. Modifier votre développement (et donc votre braquet) vous permet donc de faire varier votre cadence de pédalage pour une vitesse égale !

La bonne transmission pour son vélo de voyage

Nous vous conseillons de prendre un vélo de voyage avec un plus petit développement compris entre 1,5m et 2m (et donc un braquet de 0,75 environ pour une roue de 28″), pour pouvoir mouliner tout en continuant à avancer à 4-5km/h en montée. Ce qui vous évitera de pousser votre vélo dans les cotes.

On vous recommande donc de partir sur la transmission polyvalente suivante pour votre vélo de voyage :

  • 22-32-44 (dents par plateau)
  • 11-32 ou 11-34 (dents pour les pignons)

La gamme Shimano Deore est une vraie référence pour le voyage à vélo. C’est un système de transmission abordable et durable qui permet d’avoir une plage de braquets permettant d’affronter tous les types de terrains !

Maintenant que vous savez tout sur la transmission du vélo de voyage, n’hésitez pas à lire notre guide complet du matériel de cyclotourisme ou à trouver votre selle de cyclotourisme idéale ! 😀



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.