Aller au contenu

Risque de vol de vélo en voyage

    Temps de lecture : 3 minutes

    Si vous avez décidé voyager à vélo vous vous êtes probablement posé la question de la sécurité de votre vélo et de vos bagages : quel est le risque de vol de vélo en voyage ? Est-ce que je peux laisser mon vélo dehors sans surveillance ? Et les sacoches ? Quel antivol de vélo choisir ?

    Les voleurs de vélo passeront leur chemin si la tâche est trop compliquée, alors voici comment les dissuader. De façon générale, un bon cadenas fait partie de l’équipement indispensable en voyage à vélo.

    Conseils contre le vol de vélo

    Quelques astuces et règles simples à suivre pour éviter (ou en tout cas vraiment diminuer) le vol de vélo en voyage :

    • avoir un très bon antivol type U ou pliable. La remarque peut faire sourire mais la quasi-totalité des vols de vélo sont à cause d’un cadenas médiocre.
    • attacher son vélo à un point fixe. Toujours. Si vous partez à 2, mettre les vélos en tête-bêche et les attacher ainsi : impossible pour un voleur de les faire rouler et impossible non plus de soulever les 35 kilos de vélos sans être discret. Imparable.

    • éviter les zones à risque : cela vient avec l’expérience, il est évident que les risques ne sont pas les mêmes dans une grande ville que dans un petit village de pêcheurs, à vous d’évaluer ça au mieux.

    Si vous êtes deux : l’un peut garder les vélos pendant que l’autre va faire les courses par exemple.

    De façon générale, les vélos de voyage ne sont pas souvent sujet aux vols, encore moins les bagages. Il y a un respect du voyageur semble-t-il. Une certaine éthique à ne pas toucher à ces aventuriers à vélo. Mais comme toujours, prudence est mère de sureté !

    Attacher son vélo

    Quel antivol de vélo choisir ?

    Lorsque l’on voyage à vélo, il ya toujours ce dilemme entre le poids de l’antivol, son coût et ses usages. Parmi tous les antivols il est parfois difficile de faire un choix. Nous allons donc parcourir les différents antivols de vélos, leurs inconvénients et avantages pour vous aiguiller au mieux.

    Antivol de type câbles 

    Évitez à tout prix tous les antivols de type câbles, qu’il soit en spirale ou non, peu importe leur diamètre et leur prix : un simple outillage de poche suffit à en venir à bout en deux minutes maximum.

    Antivol de type chaînes

    Couper des chaînes nécessite un outillage moyennement lourd. De bonne longueur, elles permettent souvent d’attacher à la fois le vélo et la roue avant à n’importe quel point fixe. Elles se rangent dans une sacoche de vélo ou dans un sac à dos, ce qui n’est pas toujours très confortable et peut être vraiment ennuyant à force en voyage à vélo.

    Les chaînes en acier renforcé peuvent être aussi résistantes qu’un bon « cadenas en U ». En comparaison avec ce dernier, le système de chaînes permet une plus grande polyvalence de fixation, mais son poids est souvent bien supérieur (3 kg environ).

    Pour les chaînes s’attachant avec un cadenas, celui-ci devra évidemment être de qualité également. 

    Antivols pliants

    Très résistants et compacts, ils possèdent de nombreux avantages :

    • un transport facile; certaines marques fournissent même en complément un système de fixation au cadre.
    • une grande flexibilité de placement qui permet souvent de prendre la roue avant en même temps
    • le poids de ce dispositif est plus ou moins équivalent à un U

    Ces cadenas sont donc recommandés mais néanmoins moins résistants que les U, nos cadenas préférés.

    Antivols en U

    Ce sont les plus résistants et donc ceux que nous recommandons fortement ; seuls les voleurs vraiment motivés (et très bien outillés) s’y attaquent. Ils ont de nombreux avantages :

    • Rapport qualité-prix imbattable
    • Durabilité importante, ce sont de vrais investissements sur le long terme
    • Comme pour les pliants, certaines marques fournissent en complément un système de fixation au cadre et rendent donc leur transport facile.

    Le prix peut paraître élevé au départ, surtout si vous avez acheté un vélo d’occasion pas cher mais le jeu en vaut la chandelle car ce cadenas vous garantira une grande longévité pour votre vélo. Avec un antivol en U vous diminuez vraiment le risque de vol de vélo en voyage.

    Faire assurer son vélo de voyage

    Bon à savoir : Si votre vélo reste à votre domicile, c’est votre assurance habitation qui couvrira son remboursement en cas de vol.

    Certaines entreprises proposent des assurances contre le vol de vélos. Elles sont intéressantes pour les vélos neufs et hauts de gamme car assez coûteuse donc pas forcément intéressante pour des vélos peu chers. Cependant, ces assurances couvrent également les accidents et pertes, ce qui est super pour les voyages au long cours.

    Les compagnies d’assurance qui proposent une offre adaptée aux vélos sont hélas encore trop rares.

    AVI

    C’est une assurance non spécifique au voyage à vélo mais qui propose un format intéressant quand même pour ce type de voyage.

    Plus d’infos

    Cyclassur

    C’est une vraie assurance dédiée aux vélos. Les prix sont très intéressants et permettent d’assurer contre vol/casse et de se faire rapatrier avec son vélo en cas de besoin.

    Plus d’infos

    En suivant ces conseils pour sécuriser votre vélo et diminuer grandement le risque de vol, vous pouvez partir en toute sérénité !

    1 commentaires

    1. Face au vol de vélo, Velhome permet aux cyclistes de garer leur vélo en sécurité chez des particuliers. Que ce soit pour du stationnement ponctuel (achats, cyclotourisme, gare…) ou régulier (près de chez soi pour la nuit, vélotaf…), il y a sûrement un hôte Velhome près de chez vous qui est prêt à accueillir votre vélo.
      Pour rejoindre cette communauté d’entraide entre cyclistes, ça se passe sur https://www.velhome.co/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.