Aller au contenu

Bien choisir ses vêtements pour le voyage à vélo

Temps de lecture : 7 minutes

Partez du principe que vous aurez toujours trop de vêtements en voyage à vélo. Toujours. On a souvent peur d’avoir trop chaud, trop froid, d’être mouillé, ou sale, par exemple. Puis avec la pratique on apprend à superposer les couches quand il fait froid et à rendre un vêtement multifonctions !

Faire le tri dans ses vêtements avant son voyage à vélo

Nous savons qu’il est difficile de faire le tri, de savoir ce qui va nous être utile ou non. De notre côté aussi on prends encore parfois des choses dont on ne se sert pas du voyage ! 😀 Il faut affiner en fonction des destinations, et de ce qui vous apporte confort/réconfort au fur et à mesure !

On vous conseille en tout cas de vraiment réfléchir à deux fois aux vêtements que vous prenez pour éviter d’avoir des choses superflues. En effet, avec une paire de chaque affaire, on peut tourner tous les jours avec des vêtements de cyclotourisme propres en lavant le soir même ses affaires de la journée. Laver ses affaires le soir est rapidement devenu partie intégrante de notre routine en voyage à vélo !

Cependant, si il pleut pendant votre voyage à vélo, il faudra accepter de porter plus d’une fois les mêmes vêtements qui n’auront pas pu sécher.

Des vêtements en mérinos, coton, ou synthétique en voyage à vélo ?

La matière de vos vêtements va également jouer un grand role dans votre confort pendant votre voyage à vélo ! Les trois grandes familles sont :

  • le synthétique
  • le coton
  • la laine mérinos.

Nous n’évoquerons pas la laine classique car elle n’a selon nous que des inconvénients en voyage à vélo : fragile, n’évacue pas l’humidité, sèche lentement 😀 Découvrons plus en détail ces matières et notre avis sur leur usage pour le cyclotourisme !

Les vêtements en mérinos en voyage à vélo

J’ai l’impression qu’on en parle dans tous nos articles mais qu’est ce qu’on l’aime cette laine de merino ! Pour la petite histoire, la laine merino provient de moutons élevés spécialement pour leur laine qui des propriétés exceptionnelles : elle est thermo-régulante et anti-odeur ! En effet, le merino régule la température du corps et permet de n’avoir ni trop froid ni trop chaud ! Merveilleux, non ?

De nos jours les moutons mérinos sont élevés principalement en Nouvelle-Zélande, en Argentine, en Afrique du sud, aux USA et en Australie.

Alors oui, c’est un peu cher à l’achat mais honnêtement ça vaut le coup ! Cette laine merino possède vraiment des caractéristiques super pour des vêtements de cyclotourisme.

Les marques les plus connues sont Icebreaker, Patagonia, Woolpower et Ortovox. Bonne nouvelle, pour les plus petits budgets Decathlon s’est mis à en faire assez récemment : nous avons tous les deux des t-shirts de chez Decathlon et nous en sommes très content pour le prix.

Les +

  • anti bactérienne
  • retarde les odeurs
  • thermo-régulant
  • confortable à porter
  • respirant
  • naturelle & écologique

Les –

  • prix élevé
  • assez fragile
  • temps de séchage moyen

Les meilleures sacoches pour le voyage à vélo

Les vêtements synthétiques pour le cyclotourisme

Les vêtements en synthétique possèdent également de sérieux arguments pour le voyage à vélo (et le sport en général !). Ils sont étudiés spécialement pour évacuer la transpiration et sécher vite, ce qui va vous permettre de rester sec en pédalant. Ils sèche également vraiment vite, ce qui permet de les laver très régulièrement !

De notre point de vue sur un long voyage c’est agréable de porter des vêtements qui ont un look un peu plus passe partout que des vêtements de sport. Nous avons donc un mix entre vêtements synthétiques et vêtements en mérinos 😀

Les +

  • prix correct
  • sèche très vite
  • très respirant

Les –

  • très vite odorant
  • style résolument sportif
  • peut irriter la peau à la longue
  • matière non naturelle peu écologique

Les vêtements en coton en rando vélo

Nous conseillons vraiment d’éviter ce type de vêtements en voyage à vélo. En effet, ils ont un vrai gros désavantage : ils sèchent très très trèèèès lentement ! Ce qui fait que votre transpiration va humidifier le t-shirt et celui-ci va rester mouillé longtemps, ce qui va vous refroidir considérablement avec le vent généré à vélo. De plus, une fois lavé il va mettre vraiment un temps fou à sécher.

C’est sur, les vêtements en coton sont les plus confortables à porter cependant. Pourquoi pas en avoir un donc pour les visites / toutes petites journée de vélo ou pour le soir !

Les +

  • prix bas
  • style de la vie de tous les jours
  • relativement peu odorant
  • très confortable
  • matière naturelle

Les –

  • sèche trèèèès lentement
  • très peu respirant

Les vêtements pour le voyage à vélo par temps chaud

Le cuissard

Grâce à nos super selles de cyclotourisme nous n’utilisons plus de cuissards en voyage à vélo de notre côté ! 😀

Si vous n’avez pas une selle en cuir adaptée à votre morphologie, alors on vous recommande de prendre un cuissard. Il permet de vraiment limiter les douleurs aux fesses grâce à son rembourrage en peau de chamois.

Le saviez-vous ? Le cuissard est un vêtement de cyclotourisme qui se porte sans rien en dessous, au risque d’avoir de désagréable frottements. Pas d’inquiétude pour le niveau d’hygiène : en effet, la peau de chamois est anti-bactérienne.

Le short

Pareil que pour le pantalon, opter pour un short qui est stretch va vous éviter pas mal de problèmes en voyage à vélo ! Un short de randonnée extensible est l’idéal d’après nous. On privilégiera également un short sobre, qui s’accorde bien avec tout. Toujours dans une optique de limiter le nombre de vêtements à prendre en voyage à vélo.

Le t-shirt

Comme expliqué plus haut, des t-shirts en laine mérinos ou des t-shirt synthétique nous paraissent être le top en voyage à vélo ! De notre côté nous avons 3 t-shirts en mérinos chacun : on alterne entre deux en pédalant (en lavant l’autre le soir) et on en garde un toujours propre pour dormir après la petite toilette du soir.

Les sandales

Un must-have en voyage à vélo ! Les sandales permettent de pédaler les pieds à l’air frais, ce qui n’est pas du luxe. Pour le soir également, vous serez ravis de pouvoir enlever vos chaussures pour vous mettre plus à l’aise en sandales (ou tongs).

Des sandales avec de bonnes semelles permettent même de faire de petite balades/randonnées faciles si l’envie vous prend ! Privilégier le vibram si possible pour vos semelles, marque bien connue des randonneurs. Le vibram assure une bonne accroche sur les pédales et terrains un peu glissant.

Les tongs

Nous ne conseillons pas de pédaler en tongs, l’arroche étant souvent mauvaise. Cependant, vous serez ravis de pouvoir avoir vos pieds à l’air libre le soir dans une bonne paire de tongs légères !

La casquette

Un indispensable quand le soleil tape ! Nous vous conseillons d’en prendre une qui sèche vite et peut se plier facilement : en général les casquettes de randonnée ou de vélo sont parfaites car souples et en synthétique. Et puis ça donne une vraie allure de cycliste, non ? 😀

Les chaussures

Pas mal de débats existent pour les chaussures en voyage à vélo : de notre côté nous avons des chaussures de running pour moi et des chaussures de randonnées pour Morgane ! Chacune a des avantages et inconvénients :

  • Chaussure de running : très respirante, sèche vite, pas imperméable
  • Chaussure de randonnée : peu respirante, imperméable, plus chaude et coupe vent

Des pneus increvables pour le cyclotourisme

Les vêtements en voyage à vélo par temps froid

Comment voyager à vélo par temps froid ?

En voyage à vélo, la plus grosse crainte est d’avoir froid ou d’être mouillé. On prend donc toujours trop de vêtements chauds ! Alors qu’il existe une méthode bien connue des randonneurs pour gérer le mauvais froid avec peu de vêtements : la technique des 3 couches !

La technique des 3 couches

L’idée est de gérer sa température avec 3 couches qui se complètent et peuvent se cumuler pour lutter efficacement contre différents types de mauvais temps :

  • 1ère couche de vêtements : évacuer la transpiration pour vous garder au sec. En synthétique ou mérinos, elle doit sécher assez rapidement et ne pas absorber l’humidité.
  • 2ème couche de vêtements : apporter de la chaleur en emprisonnant l’air dans vos vêtements pour garder votre chaleur (polaire ou doudoune)
  • 3ème couche de vêtements : protéger des éléments extérieurs (pluie, vent)

En savoir plus

La liste des vêtements de cyclotourisme pour le froid

Le pantalon

Nous vous conseillons de prendre un pantalon léger, qui sèche vite et surtout extensible ! En effet, en pédalant vous allez vous retrouver à solliciter votre pantalon dans des directions inhabituelles. SI celui-ci n’est pas extensible, il va être désagréable de pédaler car il va coincer votre genou à chaque fois.

On vous conseille également un pantalon qui a des poches qui se ferment, pour ne pas perdre ce que vous mettrez dans vos poches 😀

La polaire

La polaire est vraiment un must-have en voyage à vélo tant elle est confortable, apporte de la chaleur et sèche vite. On en est fans !

Le collant thermique

Un vêtement undispensable en voyage à vélo par temps froid, il se porte comme une seconde peau (en mérino ou synthétique et va offrir un apport de chaleur très appréciable. Nous le mettons sous notre pantalon de randonnée ou la nuit dans notre super sac de couchage quand il fait vraiment froid.

Le t-shirt thermique

Ce t-shirt, porté en seconde peau, permet un apport de chaleur super interessant les jours où il fait froid ! On vous conseille de le prendre en synthétique ou en mérinos.

La doudoune

Probablement l’un des vêtements que l’on porte le plus en voyage à vélo tant il est polyvalent : la doudoune 😀 Quand il fait un peu froid en matinée ou en fin de journée, tous les soirs au bivouac, en hiver….Elle est assez respirante, chaude, coupe-vent et déperlante, que demander de plus ?

La veste coupe-vent ou softshell

En voyage à vélo, une bonne veste coupe-vent est un vrai indispensable ! Directement par dessus un t-shirt quand il fait chaud mais qu’il y a du vent frais, ou par dessus une polaire quand il fat un peu plus froid.

Les vêtements pour voyager à vélo sous la pluie

Comment voyager à vélo sous la pluie ?

On vous recommande le combo suivant pour voyager à vélo sous la pluie :

  • veste de pluie
  • pantalon de pluie
  • guêtres

Il faut veiller à bien choisir des vêtements de pluie respirants, et bien imperméables. En effet, si vos vêtements de pluie ne sont pas respirants vous allez vous retrouver à être trempés à l’intérieur par votre propre sueur ! On vous conseille donc des vêtements de pluie avec ces caractéristiques techniques :

  • Respirabilité : RET < 6
  • Imperméabilité : 10 000 Schmerber 

En savoir plus

Liste de vêtements de cyclotourisme pour la pluie

La veste de vélo imperméable

On vous recommande d’en prendre très imperméable et très respirante ! Idéalement une veste de pluie en GoreTex si vous avez les moyens financièrement comme c’est vraiment le top en terme de respirabilité-imperméabilité ! On utilise également notre veste imperméable quand il y a beaucoup de vent froid pour nous isoler vraiment des éléments extérieurs en voyage à vélo.

Le pantalon de pluie pour le vélo

Nous ne sortons le pantalon de pluie que pour les grosse pluie en voyage à vélo tant on trouve ce type de pantalon peu confortable pour être honnête. Par contre, il est indispensable pour se protéger et ne pas finir trempé si vous voulez pouvoir pédaler plusieurs heures sous la pluie !

Les guêtres

Pareil que le pantalon de pluie, les guêtres ne nous sont utiles que pour les grosse journées de pluie où il fait froid, car sinon on roule en sandale le plus possible (rires)

Et vous alors, vous prenez quoi d’autres comme vêtements en voyage à vélo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.