Changement de vélo à Decathlon Macon !

Au départ, on voulait juste acheter un porte-téléphone et des serflex chez decathlon. Ça a duré 5 heures. On vous explique pourquoi. 

En quittant Crèches-sur-Saone, le guidon de Morgane était branquebalant. Vraiment pas rassurant. 

On avait décidé d’aller chez decathlon acheter un porte-téléphone. Rayon équipements pour vélos, on passe devant les expos des vélos. On se regarde : oui, il faut en racheter un. Si le vélo nous lâche en plein milieu de nulle part, on aura l’air malin.

Pincement au coeur : ce vélo était le fidèle destrier de Morgane depuis des années. On l’a tout retapé, mis de l’énergie, de l’argent, et de l’amour. Parfois, il faut accepter les séparations…

On se dirige alors vers le vendeur (qui nous avait déjà dépanné de serflex) : Valentin, son amabilité, son sourire, sa gentillesse, sa compréhension. Il nous conseille, on décide : ce sera le Btwin riverside 500. Il n est pas vert et rose, il n’a pas d’autocollant FLPV, mais il est sécur.

Achat fait, il faut mettre tout l’équipement de l’ancien sur le nouveau vélo : pneus, gardes-boue, portes-bagages avant et arriere, selle, retro… heureusement, valentin nous a autorisés à faire ça dans le decathlon, ce qui nous a permis d’avoir du matériel et des conseils. 5h, il nous a fallu, à 3 personnes (et Ben, merci, savoir surveillé les vélos dehors !), pour dépecer l’ancien vélo et habiller le nouveau.

Alors, pour pour tout ça, merci à Ben, Clément, Simon et bien sûr Valentin.

Et vous savez quoi ? Le nouveau vélo, on l’a baptisé… Valentin !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.