Nettoyer et entretenir son vélo de voyage

Nettoyer et entretenir son vélo de voyage

En voyage à vélo on soumet notre vélo a des conditions extrêmes, tant au niveau du nombre de kilomètres, de l’état des routes qu’au niveau des conditions météos et de l’exposition permanente aux éléments extérieurs. Il va donc falloir prendre soin de votre vélo de voyage pour éviter son usure prématurée en le nettoyant et changeant les pièces d’usure au bon moment !

Nettoyer son vélo de voyage

En voyage à vélo on ne pourra pas faire de miracle à ce niveau là car notre matériel de cyclotourisme est limité. Bah oui, on a pas accès à un pied d’atelier facilement par exemple haha 😀 Mais on peut tout de même nettoyer son vélo en gros, surtout si on est passé par des routes non bitumées ou qu’on a pris la pluie !

Le matériel pour nettoyer son vélo de randonnée

Nous vous conseillons de prendre avec vous :

  • Chiffon / vieille chaussette
  • Eponge
  • Lubrifiant
  • Dégraissant
  • Eau
  • Vieille brosse à dent

Comment nettoyer son vélo en voyage ?

Nettoyer le cadre et les roues

  • Si le vélo est vraiment très sale, rincez le à l’eau avec une éponge et veillez à vraiment bien le sécher pour éviter la rouille.
  • Vous pouvez également régulièrement frotter avec votre chiffon en microfibre / éponge tout ce qui peut être enlevé facilement sur votre cadre et vos roues si vous avez pris des chemins de terre.

Nettoyer la transmission

  • Utilisez un vieux chiffon sec pour nettoyer grossièrement votre chaine une fois par semaine : faites la défiler en maintenant votre chiffon fermement autour de la chaine
  • Dégraisser la chaine et les plateaux / vitesses avec un lubrifiant adapté et biodégradable une fois par mois. Bien tout sécher et toujours lubrifier votre chaine après l’avoir dégraissée. Attention à ne pas mettre trop de lubrifiant (quelques gouttes sur les maillons suffisent), sinon vous risquez d’avoir une chaine qui accroche toutes les impuretés
  • Nettoyer les galets de votre derailleur avec un tournevis plat une fois par mois : cela permet d’éviter que la saleté ne s’accumule dans cette pièce fragile et permet un passage de vitesse fluide

Graisse ou huile ? La graisse et l’huile sont deux lubrifiants avec deux usages bien distincts : la graisse est épaisse et est utile pour les parties mécaniques internes du vélo (roulements, pas de vis, tiges de selle, etc). En effet la graisse fixe les saletés et n’est donc pas adapté à un contact avec l’air. L’huile est fluide et permet de lubrifier les parties à l’air libre (chaîne, cassette, étriers de freins, dérailleurs et câbles)

Entretenir son vélo pendant son voyage

Bien entretenir votre vélo pendant votre voyage va vous permettre de vraiment prolonger la durée de vie de ses composants. Vous pourrez ainsi rouler plus longtemps avec votre vélo adoré et parcourir le monde sans trop de pépins mécaniques !

Bien entretenir son vélo de randonnée

Prendre soin de votre vélo va vous permettre d’avoir un passage de vitesses fluide, et une transmission qui…transmet bien votre puissance à votre vélo, ce pour quoi elle a été inventée 😀

  • Vérifier la pression des pneus et les regonfler régulièrement
  • Si votre chaine / transmission fait du bruit, il est grand temps de la nettoyer et de huiler votre chaine 😀 On vous conseille de la nettoyer / huiler au moins une fois toutes les deux semaines en voyage à vélo en conditions normales, un peu plus souvent en condition pluvieuses / sur des pistes sableuses.
  • Resserrer les vis et boulons une fois par mois au moins, surtout si vous roulez sur des chemins de terre / caillouteux

Quand changer les pièces d’usure de son vélo en voyage ?

Certaines pièces du vélo doivent étre changées régulièrement. En effet, celles trop usées vont inévitablement en abimer d’autres encore en bon état et peuvent encore durer quelques milliers de km, ce qui est dommage ! De façon générale il faut changer :

  • la cassette (pignons) toutes les deux chaines, soit environ tous les 10 000-15 000 km.
  • les plateaux tous les 3 chaines : environ 15 000-20 000km

Vérifiez de temps en temps l’état des dents de vos pignons, plateaux et dérailleurs : si elles sont pointues c’est qu’elles sont usées !

  • la chaine tous les 5000-6000 km environ (voir un peu plus si vous en prenez soin 😉 )
  • les cables si ils commencent à être effilochés

Si votre dérailleur est parfaitement réglé, voici les problèmes qui peuvent découler d’une chaine usée :

  • Sauts de chaine
  • Problème de fluidité dans le passage des vitesses
  • Craquements
  • Dents cassées
  • les patins de freins dès qu’ils sont usés, ils ont un témoin d’usure sur chaque patin.
  • les pneus tous les 5 000-15 000 km selon le type de pneus et l’usage. De nombreux pneus ont un témoin d’usure auquel vous pouvez vous référer.

Vous savez désormais tout pour rallonger la durée de vie de votre vélo de voyage et rouler dans de bonnes conditions ! Si vous avez d’autres astuces n’hésitez pas à nous les donner en commentaire 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.