Aller au contenu

Mono, double ou triple plateaux pour un vélo de voyage ?

Temps de lecture : 5 minutes

Le choix de pédalier du vélo de randonnée est un vrai sujet : faut-il privilégier un mono, double ou triple plateaux pour votre vélo de voyage ? Les pédaliers et cassettes ont beaucoup évolué ces dernières années, on fait donc le point ensemble sur nos recommandations en 2022 !

La transmission du vélo : comment ça marche ?

Avant toute chose, il est important de parler du fonctionnement de la transmission d’un vélo. En effet, les plateaux et pignons servent à transmettre la puissance de votre pédalage aux roues. Or, parler du nombre de plateaux sans évoquer ce sujet serait incomplet !

Pour faire simple, ce qui va compter pour grimper les côtes est votre développement minimal. Celui ci se calcule très facilement en divisant le nombre de dents de votre plus petit plateau par le nombre de dents de votre plus grand pignon. Plus ce chiffre est faible, plus vous allez pouvoir mouliner ! Il est donc important de bien choisir sa transmission pour être efficace dans les côtes, même chargé de sacoches.

En savoir plus

Mono, double ou triple plateaux pour un vélo de voyage ?

Le triple plateaux sur un vélo de voyage : de plus en plus rare

Le triple plateaux est vraiment le choix historique pour les vélos de voyage car il est adapté aux besoins des cyclotouristes. En effet, associé à une cassette de 9 ou 10 vitesses il permet d’avoir une plage de développement très large. Ce qui permet de grimper n’importe quelle côte, même chargé, si la cassette est adaptée. De plus, son gros avantage est également d’offrir un étagement très fin des vitesses.

Le grand classique pour un triple plateau de vélo de voyage est le 22-32-44 (dents par plateau) avec une cassette en 11-32. Ce qui permet d’avoir 22 / 32 (plus petit plateau / plus grand pignon) =  0,69 en petit braquet. Un très beau développement pour gravir n’importe quel pourcentage !

Le triple plateaux offre – en théorie – une plage de développement trèèès large, mais en réalité de nombreux développements sont en double ou triple. Decathlon a fait un beau schéma pour illustrer de dédoublement des développements :

Les inconvénients du triple plateaux sont également nombreux :

  • un poids plus élevé, mais bon en voyage à vélo ce n’est pas un critère important. Cependant, pour les vélos de route c’est un vrai critère !
  • il oblige à avoir un dérailleur avant qui n’est pas toujours facile à régler. De plus, cela rajoute également un shifter de vitesse qui peut également avoir de la casse.
  • le passage efficace entre les différents plateaux n’est pas facile pour les débutants et fait de grand saut si on ne passe pas les plateaux au bon moment.
  • Le triple plateaux peut mener à des croisements de chaîne si on ne fait pas attention. En effet, il est grandement recommande d’éviter les combinaisons grand plateau-grand pignon ou petit plateau-petit pignon pour éviter de trop croiser la chaîne et de l’abîmer prématurément.

Le double plateau traditionnel : pour les coursiers

Les double plateaux classiques possèdent un grand plateau pour le plat et un petit plateau pour des profils un peu plus vallonnés. Hélas, le petit plateau ne peut pas descendre en dessous de 38 dents et limite donc le choix des plus petits braquets pour la montagne. En effet, les plus double plateaux le plus communs sont le 53×39 et le 52×42, ce qui est limite niveau petit braquet.

Ce type de pédalier est donc réservé aux vélos de course, ou aux vélos plus anciens. Il ne fera pas l’affaire en voyage à vélo car vous serez trop juste pour grimper en moulinant !

Le double plateau compact : parfait en voyage à vélo ?

Le triple plateaux tend à être remplacé par le double plateau compact de nos jours. En effet, les pédaliers double plateaux compacts d’aujourd’hui possèdent une plage de braquets presque équivalente. De plus, l’apparition des cassettes à 11, 12 ou même 13 vitesses a également changé la donnée en offrant la même plage de développement qu’un triple plateau en 9 ou 10 vitesses !

En bref, on a la même de braquet mais on change moins souvent de plateaux, c’est donc bien plus confortable à utiliser ! La chaîne ne risque plus non plus d’être trop croisée. Pour un vélo de voyage d’aventure, on vous recommande de rester sur une cassette 11 vitesses maximum pour le moment, les 12 et 13 vitesses n’étant pas facile à trouver partout dans le monde.

Un double plateau compact en 50-34 couplé à une cassette en 11-42 offre un petit braquet de 0,8 qui est parfait pour grimper n’importe quel col en moulinant, même avec ses sacoches de vélo. Les groupes gravels en double plateaux compact sont également de très bonnes options pour les vélos de voyage : en effet, le double plateau gravel subcompact (2X10v) de chez Shimano en 30-46 couplé à une cassette en 11-36 offre également une superbe plage de développements !

Le mono-plateau : l’avenir ?

Le mono-plateau s’est imposé dans le monde du VTT, et arrive très fort dans le monde du gravel ! En effet, une grosse proportion des gravels milieu et haut de gammes du marché sont équipés en mono-plateau grâce aux nouveaux groupes gravels de chez Shimano et SRAM.

Decathlon a également fait une infographie pour illustrer l’étagement efficace d’un mono-plateau :

Les avantages du mono-plateau sont :

  • une maintenance facilitée car il n’y a plus de dérailleur avant
  • un poids très faible
  • un passage de vitesse très fluide
  • pas de croisement de chaîne

Une chose est sure en tout cas, le mono-plateau est tendance avec les cassettes de plus en plus grandes ! L’idée est séduisante, reste à voir si ce marché encore jeune va exploser dans les prochaines années pour le vélo de route et le vélo de voyage 😀

Les inconvénients du mono-plateau :

  • en voyage à vélo le mono-plateau risque d’être un peu juste dans les pentes les plus raides, à moins d’aller chercher des cassettes en 12 et 13v.
  • la disponibilité des pièces sera plus que limitée dans les pays moins développés !
  • un étagement plus brutal des vitesses : en effet, il y a moins de braquets différents disponibles, les sauts entre vitesses sont donc plus grands.

Le mono-plateau de chez Shimano en 32 dents couplé à une cassette Shimano 12v en 10-51 peut faire une super option pour un vélo de voyage. En effet, il permet de grimper presque n’importe quel col avec son plus (trèèès) petit braquet de 0,62. Cependant, si il y a de la casse les pièces détachées seront très difficiles à trouver en dehors des grandes métropoles !

Finalement, le choix entre mono, double et triple plateaux pour un vélo de voyage n’est pas évident…il va dépendre de votre projet, budget, ainsi que de vos connaissances en mécanique vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *