Faux départ et changement d’itinéraire

Faux départ et changement d’itinéraire

Sortie d’Arequipa à vélo : mission impossible

Après une bonne nuit de sommeil et une matinée passé en compagnie de Gaëlle et Mathilde (deux toulousaines rencontrées à Llahuar) à faire le marché d’Arequipa, nous partons finalement à 13h à vélo.

Au programme : quitter la ville avec ces 1200m de dénivelé positif sur 12kms sous une chaleur accablante !

Après être sortis tant bien que mal de la ville, nous commençons une looooongue  (interminable!) ascension, souvent à pied a pousser nos vélos. A 15h30, nous avons parcouru la moitié du trajet et nous sommes épuisés. S’ensuit une discussion sur nos options avant de choisir la plus sage : retourner à Arequipa trouver un taxi nous faisant sortir de cette voie sans issue. Nous retournons donc dans l’hôtel que nous avons quitté quelques heures plus tôt, un peu dépités et bien fatigués.

Nous échangeons longuement sur notre situation avec Pierre-Antoine  et décidons de changer nos plans : nous irons finalement au lac titicaca a vélo : direction plein Est !! En effet, la dénivelé est vraiment trop important pour rejoindre Cusco compte tenu du peu de temps que nous avons.

Nous réservons finalement un taxi pour le lendemain matin qui doit nous poser à Imata, notre point de départ. C’est un tout petit village perché a 4500 kms d’altitude, ça promet !

Après un dernier super restaurant sur un toit de la place d’armes d’Arequipa, nous allons donc nous coucher heureux d’avoir (enfin) trouvé une solution et de finalement voir ce fameux  lac 🙂

Depart pour Imata en voiture

Comme souvent nous nous levons tôt pour préparer nos vélos et attendre le taxi qui doit nous déposer a Imata. Il est a l’heure mais surprise: il n’y a absolument pas la place pour nos vélos !

Après cette mésaventure nous discutons avec la fille chargée de l’accueil de l’hôtel qui nous trouve une solution: un ami a elle va pouvoir nous emmener à Imata. Nous revoilà donc a attendre notre sauveur.

Une heure plus tard le voilà et quelle surprise: il a un 4×4 avec des barres sur le toit pour mettre les vélos ! Nous partons donc avec Roy, un guide de haute montagne bien cool 🙂

Il nous dépose finalement dans la bourgade austère et froide d’Imata 3h après, en pleine tempête de neige. Nous trouvons une chambre chez l’habitant et passons une nuit glaciale, avec un mal de tête affreux: passer de 2300m a 4500m d’altitude d’un coup ça fait bizarre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.